A quoi servent réellement les nouvelles réactions sur Facebook ?

Il y a quelques mois Facebook déployait ses nouvelles façons de réagir à une publication.

Alors que tout le monde s’attendait à une réaction « J’aime pas » celle-ci n’est pas apparue. Facebook a voulu conserver l’aspect agréable de son utilisation et éviter d’être une source de conflit.

« Nous ne voulons pas transformer Facebook en un forum où les gens votent pour ou contre les publications des gens » avait déclaré Marc Zuckerberg le fondateur du réseau social au plus d’1 milliard d’utilisateurs.

Désormais nous avons le choix entre six réactions qui se traduisent par « J’aime », le « J’adore », le « Haha », le « Wouah », le « Triste » et le « Grrr ».

réactions sur facebook

Le but ? Officiellement, permettre aux utilisateurs une meilleure interactivité avec les publications.

Si le but officiel de Facebook semble louable il parait plus stratégique en interne. En effet lorsque vous mettiez « J’aime » à une publication cela indiquait à Facebook de façon implicite que vous vouliez voir plus de contenus de ce type sur votre fil d’actualité.

Désormais si vous adorez être contredit et débattre, attendez-vous à voir votre fil d’actualités inondé d’articles polémiques. Idem si vous adorez des images d’animaux etc..

L’algorithme de Facebook transpose simplement les méthodes des journaux télévisés pour faire passer des émotions. En effet les études propres au réseau social ont démontré que la disposition du fil d’actualités était capable de rendre heureux ou triste selon la proportion de posts positifs ou négatifs affichés.

C’est à cet instant qu’entre en jeu les publicités. Grâce à vos réactions sur Facebook sur différentes publications le réseau social sera plus à même de vous proposer des publicités intéressantes. Donc de rentabiliser un maximum l’investissement de ses clients professionnels.

Un objectif louable de façade mais très stratégique en réalité donc…

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *